Derrière le tablier

Entretien avec Thibault d’Echallens, maroquinier et gérant de Daguet Luxe & Design

 - Thibault, qu’aimez-vous dans la maroquinerie ?

- Absolument tout ! Mais d’abord la matière, la plus noble qui soit. C’est un rêve de pouvoir travailler le cuir tout les jours, de sentir les grains, les épaisseurs, les odeurs, les touchers de chaque peau. En maroquinerie, nous avons un pouvoir de création illimité : il n’y aucune contrainte de forme ni de volumes, nous pouvons faire ce que nous voulons. J’aime aussi définir des projets avec les clients, bâtir le projet de A à Z, et voir la personne en joie lorsque nous lui apportons son produit fini.

- Quel geste préférez-vous ?

- Sans hésitation, le ponçage des tranches. C’est l’un des derniers gestes à accomplir, en bout de chaîne : je viens donner un arrondi à ma tranche. C’est un geste qui demande beaucoup de précision et de maîtrise, car à quelques millimètres près je peux abîmer la pleine fleur du cuir ou la couture et rendre le produit invendable. Ce geste un peu quitte ou double demande un savoir-faire qui s’apprend au fil du temps.

- Un beau produit, qu’est-ce que c’est pour vous ?

- Il se distingue d’abord par la qualité des matières choisies. Dans notre métier, les beaux produits sont fabriqués en France, de façon artisanale. J’aime les lignes épurées. Les formes simples et fonctionnelles. Rien de clinquant.

 - Pourquoi avoir créé Daguet Luxe & Design ?

- Daguet Luxe & Design nous permet d’ouvrir le champ des possibles. Nous mettons le meilleur de notre savoir-faire au service des clients. Nous proposons ce que nous savons faire de mieux, ce que nous trouvons beau, ce que nous sommes fiers et heureux de pouvoir partager. Chaque objet est le fruit d’une longue maturation, sans contrainte. Nous n’éditons que des objets parfaitement finis et dont nous sommes absolument convaincus.

 - A qui s’adressent les produits Daguet Luxe & Design ?

 - A ceux qui ont le sens du beau, qui aiment l’esthétisme, qui veulent un produit qualitatif et irréprochable. Je ne crois pas que nous ayons un client type : homme ou femme, jeune ou ancien, il s’agit surtout de personnes qui ont un certain goût pour le beau, classique mais joyeux, soigné et discret.

 - Quels projets nous concoctez-vous pour les prochains temps ?

- Chez nous, il y a toujours des projets sur le feu ! Nous ne faisons pas de plan trop en avance, tout dépend quand l’idée est mûre. Je peux néanmoins vous dire que nous allons bientôt sortir un sac à dos et un nouveau vide-poche tout cuir… Entre autres surprises !